Google+ Margaud cuisine mais préfère dîner en ville: La guérilla qui revient

jeudi 29 juin 2017

La guérilla qui revient

Quand Sarkozy a été élu, c'était la fête chez les blogueurs de gauche. 

Souvenez-vous, le président était partout. Sa parole excessive, ses coups de menton, et sa pratique du pouvoir étaient un repoussoir naturel. En tant que blogueur, j'ai participé à ce grand cirque. Nous aurions du nous rendre compte pendant la campagne de 2007 que cela ne servait à rien. Combien d'électeurs avons-nous convaincu à l'époque ?

Quand Hollande a été élu, les blogueurs de gauche avaient la gueule de bois.

Les années qui ont suivi n'ont fait que confirmer ce que Hollande disait pendant la campagne. Tout le monde est resté scotché sur le discours du Bourget. Mais bien avant il avait dit combien sa politique serait axée sur le redressement des comptes publics. Les blogueurs tendance hollande historique (moi le premier) ont compris que rien ne serait excusé.

Maintenant Macron est élu, les blogs sont morts (encore !)

Enfin presque. Enfin pas tout à fait. Tout est là pour recommencer les mêmes erreurs. De l'hyper-président à la loi travail, de la guérilla des Insoumis au naufrage du PS et des Les Républicains, un boulevard s'ouvre pour les excès, les petits phrases, les Boutinades ou Ciotises. Déjà une cravate absente alimente une journée de tweets.

Pauvre de nous. Les blogs peuvent crever s'il ne reste que ça. 


4 commentaires:

Troll un jour, troll toujours ?
allez fais un geste, cher anonyme,
trouve-toi au moins un pseudo !